Les investissements solidaires

Tout savoir sur les investissements solidaires

Investir est le rêve de nombreuses personnes. Cependant, d’une personne à l’autre, les raisons d’investir sont diverses.  D’aucuns investissent pour récolter des bénéfices, tandis que d’autres le font dans un but social ou solidaire. C’est dans ce sens qu’ont été mis sur pied des mécanismes d’investissements solidaires. Ces derniers qui sont à but non lucratif peuvent jouir de nombreux avantages, notamment de réduction fiscale. Vous voulez en savoir plus ? Dans cet article, nous vous donnerons toutes les informations concernant les investissements solidaires.

C’est quoi un investissement solidaire ?

Nous le savons déjà, le premier objectif de l’investissement est de gagner des bénéfices sur un moyen ou long terme. A côté de cela, il existe une autre forme de placement à but non lucratif. C’est l’investissement solidaire. De façon claire, un investissement solidaire est un placement d’argent dont les fonds concernés sont destinés à des missions ou des fins sociales. 

Les investisseurs qui placent des fonds sous cette forme peuvent bénéficier d’une réduction d’impôts, suivant des mécanismes prévus par la loi. Cependant, les fonds placés peuvent avoir plusieurs utilités. Il faut noter que qu’investir dans ce type de placement est moins risqué que l’investissement lucratif car vous avez la possibilité de faire une bonne action, tout en bénéficiant d’une réduction d’impôts.

Les investissements solidaires et la défiscalisation : comment ça marche ?

Désormais, il est possible de laisser parler son altruisme, tout en profitant des faveurs de la défiscalisation. De nombreux français, depuis quelques années, ont fait le choix de se tourner vers le social et ce type d’investissement est idéal car il permet de développer la solidarité entre les différents actionnaires d’une part et de financer des projets économiques et sociaux d’autre part.

Depuis 2018, les contribuables peuvent bénéficier d’une réduction d’impôts allant jusqu’à 25%. Si les fonds sont destinés à l’économie sociale et solidaire. En effet, l’investissement solidaire met en avant l’humain plutôt que le profit. La défiscalisation ici, vise à développer ce type de projets tout en soutenant les causes mises en avant par les différentes entreprises ou associations solidaires. Cependant, pour bénéficier de cette réduction fiscale, des mécanismes précis ont été créés. Vous pouvez notamment :

  • Investir dans une entreprise de l’économie sociale et solidaire

En investissant directement dans le capital des entreprises d’économie sociale et solidaire, les contribuables peuvent facilement et légalement bénéficier d’une réduction d’impôts. Cependant, toutes les entreprises ici, ne sont pas concernées. Il s’agit en effet, des entreprises dont les employés sont en situation d’insertion ou de contrats aidés ou encore des entreprises conçues sous formes d’association, de coopératives ou de mutuelles. Ce sont les autorités administratives qui sont chargées d’agréer les sociétés solidaires.

  • Investir dans une entreprise éligible 

Les investisseurs peuvent également bénéficier d’une réduction fiscale en investissant dans une entreprise dont l’effectif est moins de 50 employés et dont le chiffre d’affaires  annuel ne dépasse pas les 10 millions d’euros. Ce genre d’entreprise est qualifié d’entreprise communautaire. Toutefois, ces entreprises devront être créées depuis au moins 5 ans.

  • Devenir épargnant

Par le biais de la finance solidaire, les investisseurs qui souhaitent placer leur fonds à des fins sociales peuvent désormais le faire en souscrivant aux produits d’épargne solidaire. En effet, la finance solidaire contribue fortement à l’amélioration des conditions de vie des personnes défavorisées. Par ailleurs, ce placement concourt à renforcer la notion d’éthique dans les investissements.

Quel est le rôle des investissements solidaires ?

C’est dans le but d’enlever le caractère lucratif aux entreprises qu’ont été mise sur pied les investissements solidaires. En effet, les investissements solidaires sont utiles sur plusieurs plans. Ils permettent notamment de :

  • De financer des projets à utilité sociale

Par le biais des financements solidaires, les contribuables peuvent désormais investir dans des causes nobles. En effet, en plaçant des fonds dans un investissement solidaire, vous contribuez à maintenir ou créer un équilibre social.

  • A encourager les investisseurs au portefeuille faible

Investir dans une entreprise demande des fonds importants et un certain capital. De nombreux investisseurs se heurtent à cet obstacle lors de leur démarche. En effet, ces investisseurs peuvent bénéficier d’un accompagnement sous forme de réduction fiscale.

  • Diversifier l’investissement classique

La recherche du profit est le moteur de l’investissement classique. Les investissements solidaires apportent de nouvelles opportunités aux différents contribuables et ont ainsi l’avantage de bénéficier d’une diminution fiscale. Il est fort constaté que l’épargne solidaire est en train de gagner du terrain sur le territoire français.

Quels sont les avantages des investissements solidaires ?

Placer son argent dans une entreprise à but non lucratif peut être avantageux pour les contribuables. En effet, le financement solidaire comporte de nombreux avantages. Il s’agit notamment :

  • De favoriser l’humanisme

L’investissement solidaire est généralement dépourvu du caractère lucratif car elle s’articule principalement autour de l’humain et c’est lui qui est mis en avant.

  • La réduction d’impôts

Les investisseurs solidaires peuvent bénéficier d’une défiscalisation sur le revenu de l’investissement d’environ 18%. Cette réduction d’impôts ne concerne que les entreprises solidaires et les placements de moins de 50 000€.

  • Se rendre utile socialement.

Si vous êtes un investisseur altruiste et intéressé par l’équilibre social, ce type de placement est pour vous. En effet, il vous permet d’investir à une fin utile ce qui donne un sens positif à votre investissement.

Défiscalisation et investissements solidaires : Quelles sont les conditions requises ?  

Pour bénéficier des faveurs fiscales proposées par le législateur français, les contribuables doivent remplir certaines règles et conditions prévues. Celles-ci concernent l’investissement en lui-même et les investisseurs qui souhaitent se lancer dans ce mode de placement. On distingue entre autres :

La durée de l’investissement

La durée de l’investissement est une des conditions les plus importantes. En effet, la réduction d’impôts est effectuée à la seule condition que l’épargne soit bloquée sur une durée minimale de 5 ans. Cependant, le plafond d’investissement ici est de 50 000 € (pour les personnes vivant seules).

La nature de l’investissement

La nature des fonds ici concerne les fonds d’investissement. En effet, il est possible d’investir dans des entreprises solidaires en achetant des parts de fonds solidaire. (Fonds communs de placement ou de proximité).

Le désintérêt total

Les placements solidaires sont faits pour des investisseurs dont l’objectif n’est pas la récolte de bénéfices. Du coup, la cupidité ici est à bannir car ce type de placement est essentiellement basé sur l’humain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.